Visite maréchal Alexander

Le jeudi 16 septembre 1954, l'ERM accueille le maréchal Harold Rupert Alexander, 1st Earl Alexander of Tunis, Ministre de la Défense du Royaume Uni.

La photo montre le général-major Jules Danneels, commandant de l'ERM, qui explique les statistiques relatives au concours d'admission en 1952 et 1953. Le maréchal Alexander (en tenue civile) est assis au milieu au premier rang. A sa droite (en profil) se trouve le lieutenant-général Jean-Baptiste Piron, chef d’État-Major de la Force terrestre et représentant Antoon Spinoy, ministre de la Défense nationale. La planche du milieu montre le nombre de candidats qui subsistent après les épreuves médicaux et sportives, les examens littéraires écrits (néerlandais, français, histoire, géographie, physique, chimie, dessin artistique), les examens écrits de mathématiques, ainsi que les examens oraux de mathématiques. A cette époque, les candidats ne sont invités à participer à la série d'épreuves et examens suivante que s'ils ont réussi la série précédente. En 1952, par exemple, 301 des 632 candidats réussissent les examens littéraires, 235 les examens écrits de mathématiques et 145 les examens oraux de mathématiques. Parmi ces derniers, 36 sont admis à la 107ème Promotion polytechnique et 102 à la 92ème Promotion Toutes Armes.

 

Ajouter un nouveau commentaire

Bezoek Alexander

Nouvelles historiques

Alexandre Papagos

29 janvier 1954 : Maréchal Alexandre Papagos

L'élève grec Alexandre Papagos suit, de 1902 à 1904, les cours de la 53ème Promotion Infanterie et Cavalerie à l'École Militaire à La Cambre.

Korpsmaaltijd

15 novembre 1953 : leur premier repas de corps

Phase d'Essai à Kaulille, le dimanche 15 novembre 1953. A l'occasion de la Fête de la Dynastie, un repas de corps particulièrement copieux est offert aux candidats pour les 108ème promotion Polytechnique et 93ème promotion Toutes Armes.

Wimpel

14 octobre 1970 - Accueil solennel des promotions

Le mercredi 14 octobre 1970, la 125ème promotion Polytechnique et la 110ème promotion Toutes Armes sont accueillies solennellement à l’ERM, en présence du ministre de la Défense nationale Paul-Willem Segers.

Motocross

27 octobre 1954 : le championnat inter-promotions de moto de l’ERM

Après la Deuxième Guerre mondiale, l'ERM remplace les cours d’équitation par une formation motocycle

CHE

Un lanceur d’alerte à l’École Militaire

Dans la période d’entre-deux guerres, le début et la fin des périodes de cours des deux premières années de l’École Militaire sont annoncés de manière automatique par une cloche, mais celle-ci ne pénètre apparemment pas dans les locaux de l'École d'Application.