Stratégie internationale

La coopération internationale est un des piliers de la mission de l’École Royale Militaire, aussi bien pour les élèves-officiers que pour le cadre. Les échanges d’élèves-officiers sont encouragés afin de les familiariser avec les organisations et structures multinationales inhérentes à leur future carrière.

Les échanges de cadres sont eux aussi encouragés afin de développer une approche académique et pédagogique plus étendue. Le développement d’une approche interdisciplinaire et multidisciplinaire avec l’accent sur des niches faisant partie de projets transverses plus larges est central à l’ERM.

L’internationalisation de l’ERM contribue aussi à la renommée de l’école en Belgique comme à l’étranger. Celle-ci se concrétise par :

  • L’échange d’élèves-officiers, de chercheurs et de professeurs, aussi bien dans le cadre du programme Erasmus qu’en dehors ;
  • L’offre de soutien académique et organisationnel aux Instituts partenaires ;
  • La participation active au projet EMILYO : l’initiative européenne pour l’échange de jeunes officiers, inspiré du programme Erasmus ;
  • L’exploration d’une coopération et intégration avancée au sein de la European Higher Education Area (EHEA).

Critères de partenariat

L’ERM valorise grandement la coopération internationale avec les académies militaires et les institutions civiles spécialisées dans des domaines connexes.

Les expériences positives basées sur les retours de diplômés, d’enseignants et de cadres mènent régulièrement à une coopération plus poussée. L’opportunité de développer une coopération interdisciplinaire est aussi un facteur décisif dans le choix des partenaires potentiels.

Pour finir, l’école attache une grande importance au principe de réciprocité, même s’il ne s’agit pas d’une condition sine qua non.

Objectifs et groupes cibles

Le but de l’ERM est de permettre une ouverture internationale tant au niveau académique que professionnel. D’un point de vue académique, ceci se passe au travers du projet EHEA (European Higher Education Area) et d’un point de vue professionnel au travers de l’UE, de l’OTAN et de l’ONU.

Ces échanges contribuent au développement de compétences culturelles et sociales des élèves et du cadre tout en permettant de développer un enseignement de qualité. La promotion de l’ERM en Belgique comme à l’étranger est une résultante non négligeable.

Les cibles principales du plan d’échange de l’ERM sont les élèves-officiers de master, les professeurs, enseignants et chercheurs.

Zone d’intérêt géographique

Grâce au processus de Bologne, les institutions universitaires européennes ont organisé leur système sur base de trois cycles : bachelier, master et doctorat. Ceci mène à une harmonisation au sein de l’Union Européenne et facilite les échanges d’élèves et de cadres.

Dans le cadre de la formation militaire des élèves-officiers, l’ERM coopère avec les membres de l’UE et de l’OTAN.

Dans le cadre de la politique étrangère belge, l’ERM profite également d’un vaste réseau de relations avec les pays d’Afrique centrale et du nord.

Diplômes conjoints

L’école participe à des diplômes conjoints de troisième cycle : à l’ERM, tous les doctorats sont organisés en partenariat avec d’autres universités belges ou étrangères.

Au niveau bachelor et master, divers cours sont organisés en coopération avec des Instituts partenaires. A titre d’exemple, les cours de Politique de Sécurité et de Défense Commune, les modules de sciences maritimes et d’aviation, le Droit des Conflits Armés…

Internationaal

Contact

International Office :

Capitaine Herpels
joachim.herpels@mil.be

Erasmus Inter-Institutional Coordinator :

Major Troch
koen.troch@mil.be