Nouveau projet : “Near-field pollutant dispersion due to explosions”

  • Octobre 5, 2020

Le département Mécanique est fier d'annoncer que le 21 septembre dernier, Pierrette Atikpo a rejoint notre équipe. Elle travaillera sur le projet “Near-field pollutant dispersion due to explosions”. Dans ce projet, nous mesurerons les concentrations de particules autour des explosions des “covered earth detonations” effectuées par SEDEE à Poelkapelle. Cela nous aidera d'abord à quantifier l'exposition du personnel et de l'environnement aux fines particules rejetées par les explosions. Ensuite, nous utiliserons le riche ensemble de données expérimentales pour développer des modèles de dispersion pour le "champ proche", c'est-à-dire à proximité de l'explosion elle-même. Cela améliorera notre capacité à prévoir la dispersion et les effets à proximité de la détonation d'une bombe sale, par exemple, et fournira de meilleures conditions initiales pour la modélisation de la dispersion à plus grande échelle.

Le projet est naturellement une collaboration avec le service SEDEE, qui fournira les explosions, mais aussi avec notre propre unité de recherche « Military & Protective Engineering », qui a une grande expérience de la collecte de données expérimentales autour des explosions. En outre, nous coopérerons étroitement avec l'Institut von Karman, qui a déjà effectué des recherches sur la dispersion des particules provoquée par les explosions.