Ingénieur Industriel à la Défense

Devenir ingénieur à la Défense peut se faire de deux façons: via l'ERM (faculté polytechnique POL) ou via une formation d'ingénieur industriel (II) au sein d’une université ou haute école civile : ces deux formations durent cinq ans.

Les candidats ingénieurs (POL et II) sont naturellement passionnés par les sciences et la technologie, la différence entre les formations se marque à travers les applications pratiques : la formation d'ingénieur industriel en externe est plus "pratique" afin de permettre aux élèves de répondre aux nécessités très spécifiques de l'industrie. La Défense a besoin de ces profils, utiles et indispensables.

La formation d'ingénieur industriel peut être suivie dans toute institution civile belge délivrant un MASTER en ingénierie industrielle. Les domaines d’application sont nombreux (électromécanique, éléctronique, construction, textile, chimie, informatique, ...). L’orientation des études de chaque étudiant dépendra des préférences de l’intéressé et des besoins de la Défense. L’ERM n’impose pas l’université au sein de laquelle le candidat II fera ses études. Au vu des nombreuses activités organisées à l’ERM en semaine et le week-end, il est dans son avantage d’étudier à (proximité de) Bruxelles.

La formation militaire du futur ingénieur industriel militaire est comparable à celle des élèves POL et SSMW : des activités régulières à l’ERM, un camp militaire d’hiver (une semaine) et d’été (quatre semaines).

Cette formation comprend également plusieurs week-ends d’activités militaires répartis au cours de l’année scolaire, des stages en unité de la Défense et certaines obligations protocolaires (parades, etc).

Tous les étudiants extra-muros disposent des mêmes facilités au sein de l’ERM : cellule d’aide aux études, infirmerie (médecin, kiné, vaccination, etc), kot à l’ERM (si les études sont suivies à Bruxelles), infrastructures sportives, salles d’étude, bibliothèque, espace de détente des élèves ERM.

Les candidats II sont soumis aux mêmes obligations de réussite que leurs collègues POL et SSMW (quatre piliers : militaire, sportif, caractériel et académique). Le redoublement n’est autorisé qu’une seule fois dans certaines conditions spécifiques.

La Division Spéciale (SDIV) est chargée de la gestion de tous les candidats extra-muros et veille également au développement des compétences linguistiques.

 

Defilé

Cadre auxiliaire

Vous souhaitez devenir contrôleur aérien ou pilote ?