Flying high

Pour l'équipe du Musée ERM "l’histoire" est un verbe. Ce qui veut dire que nous ne nous limitons pas seulement à l'enregistrement de milliers de pièces d'archives que nous avons découvertes dans les caves et les greniers de l'Ecole. Nous nous intéressons aussi à nos anciens élèves et nous souhaitons donner à leurs propres expériences et souvenirs une bonne place dans la mémoire collective de notre Ecole.

Nos anciens élèves provenaient, et proviennent encore de nos jours, de dizaines de pays différents et se sont essaimés dans tous les coins du globe. Même dès le début de l'Ecole au dix-neuvième siècle, nous les retrouvons dans les guerres coloniales françaises, dans la Guerre de Sécession américaine (1861-1865) -même comme Général de Brigade-, auprès de la malheureuse princesse Charlotte dans la désastreuse expédition franco-austro-belge au Mexique (1864-1867), chez les Zouaves pontificaux (fondés par Xavier de Mérode de la 5 AG), au Siam du roi Chulalongkorn et, en grand nombre, au Congo de Léopold II, qui a aujourd'hui une si mauvaise presse. Aux vingtième et vingt-et-unième siècles, nous retrouvons nos anciens élèves dans presque tous les conflits du monde: de toute évidence dans les deux Guerres mondiales, en Corée, lors des troubles associés à l'indépendance et la décolonisation du Congo, aux Balkans, au Proche-Orient, lors du conflit indo-pakistanais pour le Cachemire, en 1994 à Kigali au Rwanda où Thierry Lotin (127 TAW) trouva une mort tragique, à peine trois ans après avoir quitté notre Ecole.

A partir d'octobre 2009, Frank De Winne (134 Pol, 1979-1984) fut pendant six mois commandant de bord de l’ISS (International Space Station), du fait de son expérience du matériel spatial tant russe qu’américain. Un jour lorsque la station spatiale passa à la hauteur du méridien belge, une communication radio put être établie pendant quelques minutes avec notre Ecole ; ce qui a même permis à nos élèves de poser des questions à notre astronaute belge, ancien élève de notre Ecole. Cet exploit technique restera toujours gravé dans notre mémoire.

Frank De Winne
Frank De Winne

Mon (presque) concitoyen Frank De Winne devint pilote de chasse en 1991 sur à la fois Mirage, F16, Jaguar et Tornado. Il sera ensuite pilote d'essai au Royaume-Uni et sur la « Edwards Air Force Base » en Californie. En 1996, il devint le premier commandant belge du détachement belgo-néerlandais de la « Deployable Air Task Force », déployée en Italie. Survolant les Pays-Bas le 12 février 1997, il eut des problèmes de moteur avec son F-16 et son ordinateur de bord se bloqua. Il lui resta deux solutions : s’écraser dans le « Ijsselmeer » ou entamer un atterrissage d’urgence dangereux dans une région fortement peuplée. Il réussit néanmoins à poser son appareil sans problèmes au sol; ce qui lui valut de recevoir, comme premier non-américain, le Joe Bill Dryden Semper Viper Award. En 1998, il fut Commandant de la 349e escadrille du 1er Wing tactique à Beauvechain, responsable de tous les programmes de test de la Force aérienne belge. La même année il fut sélectionné comme astronaute de l’ESA (European Space Agency). En 1999, il fut Commandant de la « Deployable Air Task Force » belgo-néerlandaise pour les opérations de l’OTAN au-dessus des Balkans (avec plus de 2000 sorties opérationnelles). En 2000, il devint membre du Corps d’astronautes européens (EAC) et reçut une formation sur ISS et Soyouz à la Cité des Etoiles, près de Moscou. Il devint ainsi le deuxième astronaute belge, après Dirk Frimout. Dans le cadre de la Mission Odissea (sous le commandement du russe Sergei Zaletin), il fut lancé le 30 octobre 2002 comme "Flight Engineer" à bord du Soyouz TMA-1. Il resta pendant douze jours à bord de l’ISS, où de multiples expériences furent exécutées en milieu de microgravité. Le 10 novembre 2002 sa capsule a atterri dans la steppe du Kazakhstan.

A l’occasion d’une journée de retrouvailles de la 134 Pol à l’ERM le 19 octobre dernier, une visite guidée avait été organisée au Musée de l’Ecole. Après la photo de groupe obligatoire près de l’escalier d’honneur du bloc d'Etat-Major, Frank De Winne nous remit le « flight suit », qu’il porta en 2002 lors de sa formation sur Soyouz à la Cité des Etoiles russe.

Quels qu'aient été les souvenirs de votre formation à l’ERM –bons ou moins bons- partagez-les avec l’équipe du Musée de l’ERM. Ne jetez pas vos souvenirs matériels, mais envoyez-les nous, même sous forme numérique: des documents, des photos, des insignes, des autocollants, des caricatures, du matériel didactique, des albums de promotion, des trophées de sport, des revues de pièces de théâtre, des souvenirs des bals annuels, des « codices » et des diplômes d’infection, des périodiques d’élèves, des menus de Pampou, des vidéos. N’attendez pas jusqu’à ce qu’on les retrouve aux marchés aux puces ou sur e-bay.

Si l’envie vous prenait de rejoindre notre équipe du Musée ERM, feel free to join us, prenez contact avec le service CIPR de l’Ecole ; vous serez accueillis les bras ouverts et une mine d’or d’informations historiques s’ouvrira à vous. Aidez-nous à reconstituer la mémoire de l’ERM.

Entre-temps des milliers de données ont déjà été introduites dans la base de données du Musée ERM; cette dernière est aujourd’hui un instrument de travail utile pour les membres du cadre, pour les élèves candidats-guides, pour les anciens, les chercheurs et toute autre personne intéressée et autorisée.

Frank De Winne

Ajouter un nouveau commentaire