COVID-19 : Des élèves en camp d'été testés

  • Juillet 22, 2020

En raison de la communication trompeuse dans divers médias, voici les faits :

Nos étudiants en licence et en master sont partis pour Leopoldsburg le 6 juillet au camp d'été. Au vu de la situation actuelle, des mesures strictes ont été prises pour assurer la sécurité du camp. Pendant cette période, les élèves et leurs cadres vivent dans des bulles, portent des masques buccaux et le programme a été adapté de manière à ce que les règles de distance soient respectées à tout moment.

La semaine dernière, un élève a signalé qu'une personne de son environnement familial avait été testée positive. Immédiatement, selon le protocole de la Défense, tout le peloton de l'élève en question a été isolé et testé. Au total, deux élèves de ce peloton ont été testés positifs. Cependant, ils ne présentaient aucun symptôme de la maladie de Corona. Tout le peloton a alors été mis en quarantaine.

Pour certains des élèves, le camp s'est terminé vendredi dernier. L'un d'entre eux a été testé positif après avoir quitté le camp. "Nous avons immédiatement pris les précautions nécessaires", déclare le colonel Pirenne, directeur de la formation de base (DFBO). En pratique, cela signifie que le peloton et le cadre de l'élève seront mis en quarantaine et testés. Toutes les activités militaires ont été arrêtées pour l'ensemble du camp, remplacées par un programme alternatif et tous les élèves de "Summer 2 et 3" ont été soumis à des "mesures de protection". Contrairement à ce qui a été publié par divers médias, tous les étudiants du camp d'été de Vlasmeer n'ont pas été mis en quarantaine.

Le colonel Pirenne précise : "Entre-temps, nous avons vérifié avec qui cette personne était en contact. Aujourd'hui, mercredi, ces personnes seront testées. En cas d'infection éventuelle, nous voulons que les autres personnes présentes ne courent pas de risque inutile. Nous n'avons pas l'intention de mettre en quarantaine les gens d'ici. Nous allons maintenant nous assurer que les militaires restent ensemble au sein de leur groupe ou bulle habituel. De cette façon, une éventuelle infection ne peut pas se propager davantage".