Corps Technique Médical

Le Corps Technique Médical comprend des médecins, des dentistes, des vétérinaires et des pharmaciens militaires. Cette formation est suivie dans une des différentes universités des deux communautés. La formation académique pour dentistes et pharmaciens dure cinq ans. La formation pour devenir médecin dure six ans, tout comme celle de vétérinaire.

Le postulant à la première année d'étude de la formation de médecin, de vétérinaire, de dentiste ou de pharmacien, présente, outre les épreuves académiques d'admission à l'ERM habituelles (première langue, deuxième langue et mathématiques), une épreuve de connaissance des matières scientifiques organisée par la Communauté française. Il doit prouver qu'il a réussi cette épreuve.

La Défense recrute aussi régulièrement des médecins ou des candidats-médecins dans le cadre du recrutement spécial (ayant déjà obtenu leur diplôme de médecine) ou complémentaire (ayant commencé leur bachelor ou master en médecine).

Après leur formation de base (six années Ba-Ma), les médecins militaires doivent, suivre une  des spécialisations proposées par la Défense. La médecine aiguë est la spécialisation principale. Des formations complémentaires comme la médecine sportive, la médecine de catastrophe ou la médecine tropicale viennent compléter l'offre des possibilités que la Défense offre en complément de la médecine aiguë. D’autres spécialisations existent (chirurgie, anesthésie, médecine générale, médecine d’urgence) mais il n’est pas garanti qu’elles soient proposées chaque année et dépendent des besoins de la Défense. En outre, les futurs médecins militaires doivent se familiariser avec les besoins propres à chaque composante (médecine aéronautique, médecine hyperbare, médecine appliquée aux opérations spéciales...).

Les dentistes et pharmaciens militaires sont formés de façon à être tout aussi déployables à l’étranger que leurs collègues médecins. Tout comme les médecins, ils sont recrutés de façon normale (début en BA1), complémentaire (ont déjà réussi au minimum une année universitaire) ou exceptionnelle (obtention du diplôme de Master).

La Défense ne recrute actuellement que des vétérinaires sur base d’un diplôme de Master (recrutement exceptionnel) Un vétérinaire militaire est responsable de la médecine curative des animaux de la Défense (surtout des chiens de garde) mais il contrôle aussi l'hygiène générale, la qualité de l'eau potable et celle des aliments, et ce aussi bien en Belgique que pendant les missions et les opérations à l'étranger. En outre, un vétérinaire militaire est responsable de l'hygiène des hôpitaux comme, par exemple, lors de l'installation d'un hôpital de campagne à l'étranger.

Un poste en tant qu'expert technique médical à la Défense offre des perspectives tant diversifiées que passionnantes.

Les études dans le domaine médical peuvent être suivies dans toute institution civile belge délivrant un MASTER en médecine/pharmacie/dentisterie. L’ERM n’impose pas l’université au sein de laquelle le candidat fera ses études. Au vu des nombreuses activités organisées à l’ERM en semaine et le week-end, il est dans son avantage d’étudier à (proximité de) Bruxelles.

La formation militaire du futur médecin/pharmacien/dentiste militaire est comparable à celle des élèves POL et SSMW : des activités régulières à l’ERM, un camp militaire d’hiver (une semaine) et d’été (quatre semaines).

Cette formation comprend également plusieurs week-ends d’activités militaires répartis au cours de l’année scolaire, des stages en unité de la Défense, des activités de cohésion (début septembre) et certaines obligations protocolaires (parades, etc).

Tous les étudiants extra-muros disposent des mêmes facilités au sein de l’ERM : cellule d’aide aux études, infirmerie (médecin, kiné, vaccination, etc), kot à l’ERM (si les études sont suivies à Bruxelles), infrastructures sportives, salles d’étude, bibliothèque, espace de détente des élèves ERM.

Les candidats Med/Den/Pha sont soumis aux mêmes obligations de réussite que leurs collègues POL et SSMW (quatre piliers : militaire, sportif, caractériel et académique). Le redoublement n’est autorisé qu’une seule fois dans certaines conditions spécifiques.

La Division Spéciale (SDIV) est chargée de la gestion de tous les candidats extra-muros et veille également au développement des compétences linguistiques.

Zomerkamp

Cadre auxiliaire

Vous souhaitez devenir contrôleur aérien ou pilote ?